Thème interdisciplinaire de recherche
Génétique des populations - Statistiques - Modélisation - Relations gènes/culture
Spécialité
Génétique des populations

Contact

Courriel
romain.laurent [at] mnhn.fr
Téléphone
+33 (0)1.73.78.28.19

Présentation

Présentation

Romain Laurent s’intéresse aux relations entre les structures sociales et biologiques, notamment l’influence des systèmes de filiation, d’alliance, de résidence sur la diversité génétique en Asie du Sud Est. Il travaille également sur les gènes impliqués dans le choix du conjoint.

Thèse soutenue le 24/09/2013

Processus biologiques non aléatoires impliqués dans la reproduction humaine

Résumé

Il est classique, dans les modèles de génétique des populations humaines, de considérer que la reproduction est un processus purement stochastique. Cette thèse a pour objectif d’utiliser les données génomiques afin de mettre en évidence des processus biologiques non aléatoires impliqués dans la reproduction humaine. Dans un premier temps, nous nous intéressons au choix du conjoint, et plus particulièrement à une région candidate, le complexe majeur d’histocompatibilité. 

Nous confirmons des résultats montrant que cette portion du génome est impliquée dans le choix du conjoint dans certaines populations humaines. Nous étendons ensuite l’approche utilisée au niveau du complexe majeur d’histocompatibilité afin de l’appliquer à l’ensemble des gènes autosomiques. Nos résultats suggèrent que les gènes impliqués dans le choix du conjoint sont spécifiques à chaque population, ou, autrement dit, qu’ils dépendent de chaque culture. Enfin, nous nous intéressons à la distorsion de transmission, un autre processus qui, comme le choix du conjoint, influence la diversité génétique des descendants d’un individu. Nous proposons une nouvelle approche destinée à mettre en évidence les régions du génome dont la transmission d’une génération à l’autre ne respecte pas les lois de Mendel. Nos résultats montrent la relation qui existe entre distorsion de transmission et apparentement entre époux à certains loci.

Directeurs

Evelyne Heyer (directeur),Professeur MNHN 

Raphaëlle Chaix (co-directrice), 

Chargée de recherche CNRS, 

Bruno Toupance (co-directeur), Maître de Conférences Paris VII

Jury

Dominique Higuet (président), Professeur de l’Université Paris VI 

Emmanuelle Génin (rapporteur),Directrice de recherches Inserm 

Michel Raymond (rapporteur),Directeur de recherches CNRS 

Anne-Louise Leutenegger (examinatrice),Chargée de recherches Inserm 

Lluis Quintana-Murci (examinateur),Directeur de recherches CNRS

École doctorale : Diversité du Vivant, Université Paris VI. Dir. Évelyne Heyer.

Communications

Orale

- Oct 2010 : Social systems : demographic and genetic issues, Paimpont, France, "Searching for the signature of homo/heterogamy in the human genome"

- Juin 2012 : SMBE 2012, Dublin, Irelande, "Non-random mate choice in humans : insights from a genome scan"

Poster

- Oct 2010 : Social systems : demographic and genetic issues, Paimpont, France, "Consanguinity and relatedness patterns within human populations"

Publications

2021
  • Choin Jeremy, Mendoza-Revilla Javier, Arauna Lara R, Cuadros-Espinoza Sebastian, Cassar Olivier, Larena Maximilian, Ko Albert Min-Shan, Harmant Christine, LAURENT Romain, VERDU Paul, Laval Guillaume, Boland Anne, Olaso Robert, Deleuze Jean-François, Valentin Frédérique et al., avril 2021Genomic Insights Into Population History and Biological Adaptation In Oceania. Nature vol. 592, n° 7855, p. 583-589
2020
  • SÉGUREL Laure, GUARINO-VIGNON Perle, MARCHI Nina, LAFOSSE Sophie, LAURENT Romain, BON Céline, Fabre Alexandre, Hegay Tatyana & HEYER Evelyne, juin 2020Why and when was lactase persistence selected for? Insights from Central Asian herders and ancient DNA. PLoS Biology vol. 18, n° 6, e3000742
  • CHAIX Raphaëlle, LY Goki, LAURENT Romain, LAFOSSE Sophie, TOUPANCE Bruno, Monidarin C., Evrard O., Bourdier F. and PAVARD Samuel, 2020Structures sociales et structures génétiques dans les populations humaines. BMSAP vol. 31, 1-2, p. 18-23
  • Pennec Flora, Gérard Caroline, Meterreau Laura, Monghiemo Claude, Ngawolo Jean-Christophe Bokika, Laurent Romain & Narat Victor, 2020Spatiotemporal Variation in Bonobo (Pan paniscus) Habitat Use in a Forest–Savanna Mosaic. International Journal of Primatology , , dir. {Springer Verlag}
2019
  • LY Goki, LAURENT Romain, LAFOSSE Sophie, Monidarin Chou, Diffloth Gérard, Bourdier Frédéric, Evrard Olivier, TOUPANCE Bruno, PAVARD Samuel & CHAIX Raphaëlle, juillet 2019From Matrimonial Practices To Genetic Diversity in Southeast Asian Populations: The Signature Of The Matrilineal Puzzle. Philosophical Transactions of the Royal Society B: Biological Sciences vol. 374, n° 1780, p. 20180434
  • Dandine-Roulland Claire, LAURENT Romain, Dall’Ara Irene, TOUPANCE Bruno & CHAIX Raphaëlle, mars 2019Genomic Evidence for MHC Disassortative Mating in Humans. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences vol. 286, n° 1899, p. 20182664
  • LY Goki, LAURENT Romain, LAFOSSE Sophie, Monidarin C., Diffloth G., Bourdier F., Evrard O., TOUPANCE Bruno, PAVARD Samuel & CHAIX Raphaëlle, 2019From matrimonial practices to genetic diversity in Southeast Asian populations: the signature of the matrilineal puzzle. Philos Trans R Soc Lond B Biol Sci vol. 374, n° 1780, p. 20180434
2018
  • LY Goki, ALARD Bérénice, LAURENT Romain, LAFOSSE Sophie, TOUPANCE Bruno, Monidarin C., Diffloth G., Bourdier F., Evrard O., PAVARD Samuel & CHAIX Raphaëlle, 2018Residence rule flexibility and descent groups dynamics shape uniparental genetic diversities in South East Asia. Am J Phys Anthropol vol. 165, n° 3, p. 480-491
2017
  • MARCHI Nina, Hegay Tatyana, MENNECIER Philippe, Georges Myriam, LAURENT Romain, Whitten Mark, ENDICOTT Philipp, Aldashev Almaz, Dorzhu Choduraa, Nasyrova Firuza, CHICHLO Boris, SÉGUREL Laure and HEYER Evelyne, 2017Sex-Specific Genetic Diversity Is Shaped by Cultural Factors in Inner Asian Human Populations. American Journal of Physical Anthropology vol. 162, n° 4, p. 627-640
2016
  • Lucotte Elise A, LAURENT Romain, HEYER Evelyne, SÉGUREL Laure and TOUPANCE Bruno, 2016Detection of Allelic Frequency Differences between the Sexes in Humans : a Signature of Sexually Antagonistic Selection. Genome Biology and Evolution vol. 8, n° 5, p. 1489-1500